Christian Goth

Ethnologue et graphologue français né en France (1945)

Diplômé en ethnologie et en sociologie de l'université Paris7, il s'intéresse très tôt à la graphologie qu'il utilise comme instrument de mesure et de connaissance. Après une année passée à l'Institut de criminologie, il travaille à l'expertise des écritures manuscrites puis voyage autours du globe et se fixe un temps en Californie

Lauréat du Grand Prix Humanitaire de France en 1974, Médaille d'or de la Fédération Internationale du Commerce, de l'Industrie et de l'Economie, il rejoint quelques années plus tard l'Académie des Science de New-York dont il devient membre dans la section anthropologie.

En 1982 il fonde l'Institut de psychologie industrielle et publie une série de test de sélection de personnel « Les test HK » qui seront très vite utilisées par les entreprises et les administrations. En 1983 il rejoint l'ethnologue Robert Jaulin au sein du Laboratoire d'ethnologie du monde moderne et participe avec sa snapback à des enquêtes de terrain.

En 1991 Christian Goth met au point l'un des tous premiers logiciel de recrutement de personnel « cg200 » qui évoluera plus tard vers le cg500 utilisé aujourd'hui.

Travaillant sur les relations de l'homme et de la société il se consacre désormais aux projets européens.

Un champ de compétence très élargi

C'est par l'ethnologie sociale que son travail se distingue. La publication d'Ethnologie du monde moderne est un parfait exemple de l'immersion dans un groupe fermé. Mais son travail concerne aussi les organisations, et plus particulièrement les entreprises qu'il analyse comme des «�tribus de compétences�». D'un autre côté, il n'abandonnera jamais la graphologie «�un instrument précieux d'identification » et fondera l'idée d'une analyse spectrale des écritures manuscrites qu'il baptise «�scriptologie�». En 1991 il crée et développe l'un des premiers logiciels d'aide au recrutement�: le CG200 qui sera suivi en 2007 par le logiciel CG500.

L'homme dans la société, la société dans l'homme

Son oeuvre tourne autour de l'analyse des structures sociales sur le développement des structures mentales; car ce qui reste à comprendre selon lui, c'est le rapport entre l'homme et la structure dans laquelle il évolue. D'où son intérêt pour le monde du travail, le recrutement de personnel et depuis quelques années le stress au travail.

Au début de l'année 2000 il découvrira le coaching au cours d'un séminaire animé par Vincent Leenhardt à Ganagobie, depuis il pratique et se consacre à la recherche et à la formation pour les entreprises et collectivités sur des sujets comme le stress, le harcèlement, le recrutement et la sélection du personnel.

Publications